TBILISSI Ecole Marie Félicité Brosset

Informations supplémentaires

  • Type d'établissement: Partenaire
  • Adresse: 42 rue Phaliachvili
  • Ville: TBILISSI
  • Pays: Géorgie
  • Téléphone: +99 50322251201

L'école Marie Félicité Brosset (EMFB) est un établissement homologué par le Ministère de l’Education Nationale pour les classes primaires  et partenaire de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger (AEFE). Créé en 1998, l'EMFB accueille actuellement environ 74 élèves, 38 sur les niveaux homologués de la maternelle au CM2 et 28 élèves en collège, 8 élèves au Lycée, jusqu’en 1ère, suivent des cours à distance (CNED).

 

 

 
 
 
 
 
 
 Présentation détaillée:

La première école française de Tbilissi date de 1918,  date de la première République de la Géorgie indépendante. Elle a été créée par un couple français M et Mme Coutan.  Cette école a existé jusqu’à la venue des Bolcheviks en Géorgie. Pendant la période soviétique l’école française n’existait pas.

80 ans plus tard, en 1998, un autre couple géorgien a créée une autre école : Ecole Française Marie Brosset. Elle a obtenu l’agreement géorgien en 1998. L’école a obtenu l’homologation du ministère français en 2002 pour les classes du premier degré.

La première promotion du Brevet national des Collèges a eu lieu en 2002. C’est la première fois que des élèves géorgiens obtenaient un diplôme français. L’année 2004 a été marquée par le premier bachelier géorgien.

Durant son histoire son existence l’école a connu trois lieux d’implantation. Créée en 1998, elle a déménagé en 2008 et 2011.

Actuellement  l’école Marie Brosset se trouve dans un local dont elle est propriétaire. Elle partage le bâtiment d’une ancienne école publique, liquidée en 2011, avec 3 autres écoles privées.

L’école Marie Brosset a compté 150 élèves sur tous les niveaux. A la suite des déménagements imprévus,  ses effectifs ont diminué deux fois. L’école recommence sa progression.

Voici les objectifs principaux de l’école :

1.  Étant donné  que les diplômes géorgiens ne sont pas reconnus au niveau international, permettre aux Géorgiens de préparer les  diplômes français - le brevet  et  le baccalauréat, toute en étudiant dans leur pays natal,

2.  Aider les familles immigrées, juste après l’indépendance et retournées en Géorgie, à la réintégration scolaire de leurs enfants ayant vécu longtemps à l’étranger

3.  Assurer également le cursus géorgien standard pour que les élèves géorgiens obtiennent  également les diplômes de l’école secondaire géorgienne.

 L’école travaille en coopération étroite avec la ville jumelée de Nantes. La mairie de Nantes, l’Association AGIRabcd servent de base de réalisation à ce projet ambitieux. L’école bénéficie également  du soutien du Sénat français.

 L’école participe aux projets organisés par l’AEFE. Elle a obtenu un prix au concours Public Sénat « Les jeunes reporteurs ». Ses deux élèves ont été finalistes du concours « Ambassadeurs en Herbe ». Il y a bien d’autre concours et projets.

TBILISSI-Ecole-BossetPHOT-SITE-ETAB2
TBILISSI-Ecole-BossetPHOT-SITE-ETAB3

 

Dernière modification le mercredi, 29 juin 2016 13:27