Poste de professeur de français et de philosophie susceptible d’être vacant (répétiteur CNED)

VILLE : EREVAN       

ETABLISSEMENT : Ecole Française Internationale en Arménie (FONDATION ECOLE FRANCAISE)

Adresse : 2 rue Nar-Dos, 0018 Erevan, Arménie, Tél : +374 10 58 23 64,

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

Site Internet : http://www.ecolefrancaise.am/

 

INTITULE DU POSTE : Professeur de français (répétiteur/ tuteur CNED)

EXIGENCES: Expérience souhaitée

FONCTIONS :

Chargé des classes de la sixième à la première

Suivi individualisé

Participation aux réunions de régulation

HORAIRES :

25h de répétition par petits groupes (60 élèves au total dans le secondaire)

DATE DE PRISE DE FONCTION : 1er septembre 2018

SALAIRE: L’équivalent 1600 Euros net en AMD. Taux de change fixé à la date du 1er septembre 2018

1 billet d'avion annuel

Prime d'installation

Carte de résidence prise en charge par l’école

Taxes arméniennes et paiement sociaux pris en charge par l’école

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

OBSERVATIONS PARTICULIERES SUR LE POSTE :

La différenciation pédagogique, l’accompagnement individualisé sont des dimensions importantes de la pratique de l’enseignant.

Le poste requiert une bonne capacité d’adaptation et de travail en équipe.

Description de l'école :

Petit établissement de la maternelle à la terminale

Homologation : primaire

CNED : collège-lycée (60 élèves)

Nombre d’élèves par classe (élémentaire) : de 15 à 25
Nombre d’élèves par classe (collège-lycée) : de 7 à 14

Une classe par niveau

Projet d’école à consulter sur le site de l’école : www.ecolefrancaise.am

OBSERVATIONS SUR LES CONDITIONS LOCALES:

Un bon niveau d’anglais ou de russe faciliterait l’intégration dans le pays. La vie en Arménie ne pose aucun problème de sécurité, d’approvisionnement ou de relations. Toutes les facilités existent (possibilité d’ouvrir un compte bancaire, retrait CB), l’approvisionnement est identique ou proche de l’Europe, avec un niveau de prix inférieur au français, transport peu cher. (Course de taxi en centre-ville : 1Euro 50 ; bus, métro, minibus : 20 centimes)
Pas de risque sanitaire particulier, les services médicaux sont de bonne qualité et permettent de répondre sans risques aux problèmes courants.

Tous les effets peuvent être achetés localement.
Climat continental : froid en hiver, chaud mais sec en été.

DISPOSITION EN MATIERE DE LOGEMENT:

Une grande variété dans l’offre, avec des appartements meublés autour de 400 dollars.

L'école aidera dans la recherche d'un appartement.

PERSONNES A CONTACTER POUR DES RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES:

L’école : 00374 10 58 23 64

Martin Becker (directeur) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 00 374 41 58 23 61

 

 

Poste de professeur des écoles susceptible d’être vacant (titulaire de l’Education Nationale) pour l'école française en Arménie

ETABLISSEMENT: Ecole Française Internationale en Arménie (FONDATION ECOLE FRANCAISE)

Adresse : 2 rue Nar-Dos, 0018 Erevan, Arménie, Tél : +374 10 58 23 64,

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet : http://www.ecolefrancaise.am/

 

INTITULE DU POSTE : Professeur des écoles en contrat local (titulaire de l’Education Nationale)

FONCTIONS :

Chargé d’enseignement (classe de GS)

Animation et accompagnement pédagogique des conseils de cycle II en collaboration avec les enseignants de la maternelle et de l’élémentaire.

VOLUME HORAIRE : Equivalent à celui en France

CALENDRIER : A consulter sur le site internet de l’école

DATE DE PRISE DE FONCTION : 1er septembre 2018

SALAIRE: Equivalent à celui en France selon échelon en AMD, taux de change fixé à la date du 1er septembre 2018

1 billet d'avion annuel

Prime d'installation

Détachement administratif

CFE, MGEN et pension civile prises en charge par l'école

Carte de résidence prise en charge par l’école

Taxes et paiements sociaux arméniens pris en charge par l’école      

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

OBSERVATIONS PARTICULIERES SUR LE POSTE :

La différenciation pédagogique, l’accompagnement individualisé sont des dimensions importantes de la pratique de l’enseignant.

Le poste requiert une bonne capacité d’adaptation, de travail en équipe, un intérêt pour la formation des enseignants locaux.

Description de l'école :

Petit établissement de la maternelle à la terminale

Homologation : primaire

CNED : collège-lycée

Nombre d’élèves par classe (élémentaire) : de 12 à 25
Nombre d’élèves par classe (collège-lycée) : de 7 à 14

Une classe par niveau

Projet d’école à consulter sur le site de l’école : www.ecolefrancaise.am

OBSERVATIONS SUR LES CONDITIONS LOCALES:

Un bon niveau d’anglais ou de russe faciliterait l’intégration dans le pays. La vie en Arménie ne pose aucun problème de sécurité, d’approvisionnement ou de relations. Toutes les facilités existent (possibilité d’ouvrir un compte bancaire, retrait CB), l’approvisionnement est identique ou proche de l’Europe, avec un niveau de prix inférieur au français, transport peu cher. (Course de taxi en centre-ville : 1 Euro 20 ; bus, métro, minibus : 20 centimes)
Pas de risque sanitaire particulier, les services médicaux sont de bonne qualité et permettent de répondre sans risques aux problèmes courants.

Tous les effets peuvent être achetés localement.
Climat continental : froid en hiver, chaud mais sec en été.

DISPOSITION EN MATIERE DE LOGEMENT:

Une grande variété dans l’offre, avec des appartements meublés autour de 400 dollars.

L'école aidera dans la recherche d'un appartement.

PERSONNES A CONTACTER POUR DES RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES:

L’école : 00374 10 58 23 64

Martin Becker (directeur) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 00 374 41 58 23 61

Poste de professeur des écoles susceptible d’être vacant (titulaire de l’Education Nationale) pour l'école française en Arménie

VILLE : EREVAN                   

ETABLISSEMENT: Ecole Française Internationale en Arménie (FONDATION ECOLE FRANCAISE)

Adresse : 2 rue Nar-Dos, 0018 Erevan, Arménie, Tél : +374 10 58 23 64,

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

Site Internet : http://www.ecolefrancaise.am/

 

INTITULE DU POSTE : Professeur des écoles en contrat local (titulaire de l’Education Nationale)

FONCTIONS :

Chargé d’enseignement (classe de CP)

Animation et accompagnement pédagogique des conseils de cycle II en collaboration avec les enseignants de maternelle.

VOLUME HORAIRE : Equivalent à celui en France

CALENDRIER : A consulter sur le site internet de l’école

DATE DE PRISE DE FONCTION : 1 septembre 2018

SALAIRE: Equivalent à celui en France selon l’échelon en AMD, taux de change fixé à la date du 1er septembre 2018

1 billet d'avion annuel

Prime d'installation

Détachement administratif

CFE, MGEN et pension civile prises en charge par l'école

Carte de résidence prise en charge par l’école

Taxes et paiements sociaux arméniens pris en charge par l’école

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

OBSERVATIONS PARTICULIERES SUR LE POSTE :

La différenciation pédagogique, l’accompagnement individualisé sont des dimensions importantes de la pratique de l’enseignant.

Le poste requiert une bonne capacité d’adaptation, de travail en équipe, un intérêt pour la formation des enseignants locaux.

Description de l'école :

Petit établissement de la maternelle à la terminale

Homologation : primaire

CNED : collège-lycée

Nombre d’élèves par classe (élémentaire) : de 12 à 25
Nombre d’élèves par classe (collège-lycée) : de 7 à 14

Une classe par niveau

Projet d’école à consulter sur le site de l’école : www.ecolefrancaise.am

OBSERVATIONS SUR LES CONDITIONS LOCALES:

Un bon niveau d’anglais ou de russe faciliterait l’intégration dans le pays. La vie en Arménie ne pose aucun problème de sécurité, d’approvisionnement ou de relations. Toutes les facilités existent (possibilité d’ouvrir un compte bancaire, retrait CB), l’approvisionnement est identique ou proche de l’Europe, avec un niveau de prix inférieur au français, transport peu cher. (Course de taxi en centre-ville : 1Euro 50 ; bus, métro, minibus : 20 centimes)
Pas de risque sanitaire particulier, les services médicaux sont de bonne qualité et permettent de répondre sans risques aux problèmes courants.

Tous les effets peuvent être achetés localement.
Climat continental : froid en hiver, chaud mais sec en été.

DISPOSITION EN MATIERE DE LOGEMENT:

Une grande variété dans l’offre, avec des appartements meublés autour de 400 dollars.

L'école aidera dans la recherche d'un appartement.

PERSONNES A CONTACTER POUR DES RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES:

L’école : 00374 10 58 23 64

Martin Becker (directeur) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 00 374 41 58 23 61

TELETHON 2017- Lycée Charles de Gaulle d’Ankara

Cette année, dans le cadre du Téléthon, les élèves de cycle 3 se sont associés à l’AFM pour sensibiliser l’ensemble du LCDG à une journée de solidarité.

Cette journée a pris la forme de défis sportifs ainsi que de ventes.

Parmi les ventes, ils pouvaient trouver des objets “Téléthon”, des gâteaux confectionnés par les élèves ainsi que des jeux et livres d’occasion apportés par les familles.

Un travail de tri a été fait par les élèves afin de déterminer les prix des différents articles à vendre.

Les défis sportifs consistaient à marquer le plus de paniers (de basket) en 50 minutes.

Chaque classe comptabilisait son score et l’additionnait avec ceux du même niveau.

Les gagnants ont été les CM2 avec un score de 1136 paniers, devant les 6èmes avec 1013 paniers et enfin les CM1 avec 987 paniers.

Le cycle 3 a donc totalisé 3136 paniers.

Le lycée Charles de Gaulle était également associé au lycée Pierre Loti d’Istanbul et du lycée Paul Claudel d’Ottawa qui, de leurs côtés, avaient comme défi de parcourir un maximum de kilomètres sur vélo d’appartement.

Grâce à la mobilisation des élèves, des parents, des professeurs, nous avons cette année battu le record de l’an dernier en récoltant la somme de...7710 TL, soit environ 1700 Euros.

  • P20171208105128
  • P20171208084450
  • P20171208100204

Vous trouverez ci-dessous quelques ressources du stage intitulé « La réforme du collège » animé par Magalie BOCQUET, EEMCP2 langues vivantes et professeure d'anglais au Lycée français de Moscou - Ce stage s'est tenu à Prague du 6 au 8 décembre 2017.

Résumé du stage

Ce stage visait à faire un bilan des actions et changements ayant eu lieu suite à la réforme de 2016 dans les lycées français de la ZECO et à mieux cerner les attentes de cette réforme en LV. Cette formation s’est déroulée en 8 grands temps forts pendant lesquels ont eu lieu des travaux de groupes et échanges entre collègues :

1 - La réforme dans les établissements français à l’étranger.

2 - Les textes officiels : le socle commun de compétences, connaissances et culture et les nouveaux programmes. Les nouveautés de la rentrée 2017.

3 - Le scénario-action / La démarche actionnelle : articulation compétences linguistiques / Compétence culturelle-ancrage culturel / Notion de documents authentiques (vs manuels et documents didactisés)

4 - Enseigner par compétences.

5 - Les EPI : quels changements en 2017 ? Les programmes des autres disciplines, quels croisements ?  Pluridisciplinarité vs interdisciplinarité.

6 - Les parcours éducatifs : présentation + quelles implications des langues vivantes ?

7 - L’AP : exemple de la coopération (comment former les élèves à la coopération / apprendre à apprendre / les compétences sociales / la constitution des groupes / le rôle de l’enseignant / les outils langagiers des élèves).

8 - L’évaluation par compétences : articuler évaluation des compétences linguistiques, de la compétence culturelle et des compétences transversales / Notion d’entrainement, de notation et d’évaluation.

Les ressources à télécharger : liens en bas de page.


Sitographie

Bibliographie

  • Claire Bourguignon,  De l’approche communicative à l’approche communic’actionnelle : une rupture épistémologique en didactique des langues-cultures , in Synergie Europe N°1, 2006

  • Sylvain Connac, Apprendre avec les pédagogies coopératives : Démarches et outils pour l'école, septembre 2017

  • Philippe Meirieu, Itinéraires de pédagogies de groupes, mars 2010

  • Léopold Paquay, L’évaluation des compétences chez l’apprenant, UCL/Grifed, 2002

  • Jean-Michel Zarkhartchouk, Apprendre à apprendre, réseau canopé, juillet 2017


 

Vous trouverez ci-dessous quelques ressources du stage intitulé « Evaluation par compétences aux cycles 3 et 4 en langues vivantes » animé par Magalie BOCQUET (EEMCP2 LV et professeure d'anglais au Lycée français de Moscou) et Claudine CHARDON (conseillère pédagogique LV DSDEN 67) - Ce stage s'est tenu à Berlin les 14 et 15 décembre 2017.

Résumé du stage

Ce stage visait à mieux cerner ce qu’est une compétence, comment enseigner par compétences pour évaluer finement par compétence. Cette formation s’est déroulée en 7 grands temps forts pendant lesquels ont eu lieu des travaux de groupes et  échanges entre collègues :

1 - Définition de la notion de compétence et différence avec la notion de connaissance.

2 - Retour sur les textes officiels : rappel des niveaux du CECRL, références au socle commun de compétences, connaissances et culture et aux nouveaux programmes des cycles 3 et 4.

3 - Focus sur les contenus culturels des programmes : articulation compétences linguistiques / compétence culturelle.

4 - Enseigner par compétence : varier les entrées culturelles et rédiger un scénario pédagogique.

5 - Que signifie « évaluer » ? Quelles différences entre évaluer et noter ?

6 - Créer des grilles d’évaluation critèéiées permettant une évaluation fine et positive des compétences.

7 - Evaluation et enseignement explicite.

Les ressources à télécharger : liens en bas de page..


Sitographie

Bibliographie

  • Léopold Paquay, L’évaluation des compétences chez l’apprenant -  UCL/Grifed, 2002
  • Claire Bourguignon, Pour préparer au diplôme de compétence en langue - Clés et conseils, 2011
     

 

Résumé

Dans le cadre du programme d’Enseignement Intégré des Sciences et Technologie au niveau Cycle 3 (6e), une classe de 6e du Lycée Français de Vienne a représenté le Système Solaire à l’échelle un milliardième. Les travaux ont été présentés sur un Padlet  et nous avons eu recours à plusieurs outils numériques pour mener le projet à bien.

unnamed

 

 

 

 

 

Présentation du projet

Dans le cadre du programme d’Enseignement Intégré des Sciences et Technologie au niveau Cycle 3 (6e), j’ai proposé à mes élèves de représenter le Système Solaire en respectant les échelles de taille entre le Soleil, les planètes et les distances entre les astres.

Après avoir calculé les dimensions (rayons, distances) nous avons compris que notre “modèle” ne pouvait pas rentrer dans la cour du lycée. Nous avons fixé l’échelle à 1/un milliard, et calculé les dimensions de notre modèle.

Sur Google Earth, chaque groupe a tracé le cercle correspondant à la distance planète-Soleil dans notre “modèle”. Mon collègue d’Arts Plastiques a suggéré que les élèves construisent des planètes et aillent les installer dans Vienne.

Sur Google Docs, chaque groupe a rédigé une fiche présentant sa planète. Le Google Docs partagé permet aux élèves de travailler tous ensemble sur le même document, au moment où ils le souhaitent, de partout où ils peuvent se connecter (en classe, à la maison). Plus d’oubli de clé USB, de rendez-vous à organiser, de travail perdu car non enregistré…

Les planètes ont été construites en Arts Plastiques, puis photographiées et filmées dans la ville par les élèves en autonomie. Chaque groupe a fait les photos et enregistré une vidéo de sa planète, dans Vienne, quelque part sur le cercle rouge que nous avions tracé dans Google Earth (j’avais sélectionné des endroits connus).

Nous avons ensuite préparé l’exposition : conception des affiches sur Google Slides avec détourage d’images sur Paint et Gimp, mise en page et organisation des panneaux (par groupes).

L’exposition a été mise en place dans le hall du Lycée le 13 mars, puis le projet a été présenté aux classes de Primaire le mardi 21 mars.

En plus des affiches papier, un élève avait réalisé une vidéo en montant les 9 extraits tournés dans Vienne. La vidéo a été diffusée sur les écrans dans le hall, pendant toute la durée de l’exposition (3 semaines).

 

Mon avis sur ce projet

à partir d’une idée qui n’avait rien de numérique (initialement, nous voulions représenter le Système Solaire à la craie sur un long mur), nous nous sommes naturellement reportés sur des outils numériques au gré des besoins qui apparaissaient : d’abord Google Earth quand il a fallu représenter les distances au Soleil qui dépassaient l’enceinte du lycée, ensuite un traitement de texte collaboratif (ici Google Docs mais je suis ouvert à un équivalent libre - à ma connaissance Framapad n’offre pas toutes les fonctionnalités de Google Drive) pour la rédaction/mise en page des fiches de chaque planète en groupe, ensuite Padlet pour rassembler tous les documents sur un même espace facile d’accès et visuel. Enfin, les élèves s’étant approprié ces outils, il leur a été naturel ensuite de travailler sur Google Slides pour concevoir des affiches, de retoucher des images sur Gimp, de me proposer un montage vidéo (réalisé par un élève déjà très à l’aise il est vrai), etc…

Il était cependant important pour moi de garder toujours le lien avec le réel : maquettes de Soleil en bois, de planètes en papier, argile, polystyrène, déplacement dans la ville, exposition avec des posters mais aussi présentation directe par les élèves de 6e aux élèves de Primaire qui pouvaient alors toucher les planètes… L’écueil à éviter, avec le numérique, étant de croire qu’il peut se substituer au réel (particulièrement en sciences où la tentation du modèle numérique cliquable est forte).

Un projet qui a beaucoup aidé la plupart des élèves à développer leur autonomie, à être “dégourdis” face à des outils numériques dépassant le simple support “téléphone mobile/tablette” avec lequel ils sont plus familiers.

Pierre VIORA

professeur de SVT

Lycée Français de Vienne

Vous trouverez ci-dessous quelques ressources du stage intitulé « Travail de groupes : approche coopérative et évaluation » animé par Magalie BOCQUET, EEMCP2 langues vivantes et professeure d'anglais au Lycée français de Moscou - Ce stage s'est tenu à Prague les 30 novembre et 1er décembre 2017.

Résumé du stage

Ce stage visait à mieux cerner ce que signifie coopérer, collaborer et travailler en groupes. Cette formation s’est déroulée en 8 grands temps forts pendant lesquels ont eu lieu des travaux de groupes et échanges entre collègues :

1 - Définition de la coopération (différences et similitudes avec le travail de groupes et la collaboration) 

2 - La coopération et la collaboration : pourquoi ?

3 - Approche coopérative et textes officiels : références au Socle Commun de Compétences, Connaissances et Culture

4 - Les compétences en jeu dans la coopération et la collaboration

    - Les compétences coopératives cognitives

    - Les compétences coopératives relationnelles et sociales

5 - Les types de groupes et la gestion des hétérogénéités

6 - Exemples d’activités de groupes

7 - Le rôle de l’enseignant : former, observer le processus cognitif, évaluer

8 - Les différentes formes d’évaluation : auto-évaluation, évaluation entre pairs, …

Les ressources à télécharger : liens en bas de page.


Jigsaw is a cooperative learning strategy that enables each student of a "home" group to specialize in one aspect of a topic and become the "expert."


Sitographie

Bibliographie

  • Sylvain Connac, Apprendre avec les pédagogies coopératives : Démarches et outils pour l'école - Paris, ESF éditeur
  • Philippe Meirieu, Itinéraires de pédagogies de groupes - Lyon, Chronique sociale

 

 

Dans le cadre d'un projet Etwinning " De notre classe au monde" impliquant 5 pays (Turquie, Malte, Italie, France et Allemagne), nous avons pu constater la plue-value apportée par l'utilisation d'outils numériques.

Nous avons d'abord travaillé sur la maquette de la classe afin de présenter notre classe à nos partenaires.

A partie d'une maquette en Légos, utilisation de Skitch pour annoter, Thinglink pour rendre la maquette interactive et la fonction crayon du TBI pour transformer notre maquette 3D en plan de la classe.

Classroom-Munich
IMG8960
IMG8775-2
IMG8628

 

Nous avons ensuite présenté notre école grâce à BookCreator et Google Earth.

Nous avons pris des photos de notre école puis nous avons repéré différentes parties de notre école sur Google Earth. Nous avons ensuite élargi l'espace étudié au quartier autour de l'école à l'occasion d'une sortie. Nous avons pris des photos et ce fut encore l'occasion de faire des aller-retours entre le réel et sa représentation. Nous avons retracé le trajet effectué sur Google Earth et enregistré des commentaires sur les photos prises grâce à Book Creator.

Puis nous avons programmé BeeBot pour qu’elle parcourt à son tour le trajet effectué lors de notre sortie.

IMG9114
IMG9011-2
IMG9013

Pour finir, nous avons travaillé sur la représentation de notre ville en choisissant deux lieux emblématiques pour lesquels nous avons réalisé une maquette.

Puis nous avons constitué un tapis collaboratif pour notre BeeBot avec des photos de lieux des 5 villes partenaires. Nous vous eu la chance de pouvoir jouer en direct sur notre tapis commun avec les élèves de Andernos en France  grâce à une visioconférence. Chaque classe faisait avancer sa BeeBot à tour de rôle.

IMG9719
IMG9245
IMG9642-2
 Ce projet a permis aux élèves d’appréhender la représentation de l’espace de manière motivante.  Les élèves ont vraiment apprécié de collaborer avec d’autres classes en Europe, de découvrir les élèves, leur classe, leur école, leur ville. L’engagement des élèves a été constant du début à la fin du projet. Les allées et venues  entre les supports concrets (maquette, plan papier, visite du quartier …) et les outils numériques comme GoogleEarth, Thinglink, BeeBot  ont permis d’exploiter au mieux  les différentes productions et de réinvestir les apprentissages. 

dimanche, 31 décembre 2017 06:51

Vœux 2018 - ZECO