15ème édition du concours Petits artistes de la mémoire

25 septembre 2020

Concours de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) à destination des CM1-CM2


POURQUOI PARTICIPER ?


Avec ce concours, l’ONACVG invite les élèves à s’approprier l’histoire des poilus et à la transmettre
en devenant des « petits artistes de la mémoire ». Accompagnés par leur enseignant, les élèves
choisissent un soldat de la Première Guerre mondiale, originaire de leur commune ou de leur famille,
et partent à la recherche des traces et témoignages qu’il a laissés, dans le but de réaliser un carnet
de guerre avec des lettres, collages, dessins... qu’il aurait pu réaliser sur le front.
Plus qu’un projet pédagogique, ce concours est la promesse d’une belle aventure
humaine et créative autour du thème de l’héritage de la Grande Guerre.
Grâce à un riche travail interdisciplinaire, les enfants remontent le temps
de leur commune à la découverte
du quotidien d’un poilu !

 

QUI PEUT PARTICIPER ?


Conformément aux programmes
scolaires, le concours s’adresse prioritairement
aux classes de CM2. Cependant, les classes mixtes de CM1-CM2, voire dans certains cas
de CE2-CM1-CM2, peuvent également participer. Toute participation est à but non lucratif
et la participation au concours se fait dans le strict cadre d’une seule et même classe.

 

COMMENT PARTICIPER ?


Pour s’inscrire, il suffit de retourner au service de l’ONACVG de votre département
la fiche d’inscription dûment remplie, téléchargeable sur le site Internet de l’ONACVG,
avant le 31 décembre 2020.
Les travaux sont à renvoyer au service de l’ONACVG de votre département
avant le 7 mai 2021.
> Toutes les techniques sont acceptées.
> Le travail doit présenter les dessins et les textes de tous les élèves : le projet doit mobiliser l’ensemble de la classe.
> Il est également possible de présenter une oeuvre plastique ou numérique.
> Le récit du parcours du soldat choisi peut évoquer en filigrane le conflit et son contexte mais ne doit pas
comporter en son sein d’exposés historiques sans lien direct avec le héros de l’histoire.
Chaque année, la classe lauréate est récompensée par un court séjour mémoriel et une remise
des prix dans un lieu prestigieux, en présence des autorités.