STAGE - EMILE à l’école élémentaire cycles 2 et 3 - Bratislava - Janvier 2017

Vous trouverez ci dessous quelques ressources du stage premier degré intitulé "EMILE à l’école élémentaire cycles 2 et 3" animé par Madame Corinne CARRATERO (Académie de Strasbourg, conseillère pédagogique en Langues Vivantes, circonscription d’Andolsheim, Haut-Rhin) qui s'est tenu à Bratislava les 11 et 13 janvier 2017.

 

Demandes : objectifs et contenus

  • Recherche de cohérence entre le professeur des écoles et le professeur de langues vivantes en classe.
  • Etablir une collaboration efficace entre professeurs des écoles et intervenants en langues vivantes.
  • Adosser l’enseignement des EMILE en élémentaire sur l’approche actionnelle.
  • Construire un programme pertinent (choix et cohérence des disciplines ou domaines choisis) dans le parcours EMILE élémentaire.
  • Bâtir des progressions structurées. 

 

Plan du stage

 

Qu’est-ce que l'EMILE ?

  • - Enseignement des Matières pat l’Intégration d’une Langue Etrangère
  • - Né d’un volontarisme de la Commission Européenne dans les années 90 en faveur de l’éducation plurilingue en Europe, l’objectif étant langue maternelle + deux langues.
  • - Désigne une situation d’apprentissage bilingue dans laquelle une autre langue que la langue maternelle sert de vecteur à l’enseignement/apprentissage d’une discipline.

Une définition dans le rapport Eurydice

  • L’EMILE « véhicule une approche méthodologique innovante qui va bien au-delà de l’enseignement des langues.
  • En effet, la langue et la matière non linguistique sont toutes deux objets d’enseignement, sans qu’il y ait préséance de l’une par rapport à l’autre.
  • Par ailleurs, la réalisation de ce double objectif exige la mise en place d’une approche particulière de l’enseignement: l’apprentissage de la matière non linguistique se fait non pas dans une langue étrangère mais avec et à travers une langue étrangère.
  • Il implique donc une approche plus intégrée de l ’enseignement.
  • Il exige des enseignants une réflexion spécifique non plus sur l’enseignement des langues uniquement, mais sur le processus d’enseignement en général. »

Les objectifs de l’EMILE

Les 4 C ( D’après Do Coyle)

  • Contenus
  • Communication
  • Cognition
  • Culture

Une approche bi/plurilingue et pluriculturelle

  • Alternance des langues constituant un rapport entre l’identité et l’altérité.
  • Cette alternance codique ( ou code switching) désigne des moments spécifiques où l’enseignant et les élèves ont recours à une autre langue pour interagir.
  • Planifier l’articulation des deux langues au sein de l’EMILE en ayant recours à la microalternance et à la  méso-alternance ou alternance séquentielle.
  • L’EMILE ne se limite pas à l’addition de deux monolinguismes. L’objectif est la promotion du plurilinguisme et la valorisation de la diversité linguistique et culturelle.
  • Un des apports majeurs de l’EMILE est non seulement d’accéder à une culture distincte de la sienne mais encore à d’autres manières de penser le monde, à des cultures et des modalités réflexives autres.
  • http://labelfranceducation.fr/fr/enseigner-dans-une-section-bilingue

Vers l’intégration

  • « Le maitre mot de l’enseignement bilingue est l’intégration » ( Laurent Gajo, 2005)
  • Elle présente un intérêt au moins à 3 niveaux:
  • Cognitif: compréhension du type de savoirs sollicités.
  • Linguistico-communicatif: principes de l’alternance
  • Sociopolitique ou symbolique: articulation raisonnable et efficace entre le choix des disciplines et celui des langues.
  • Développer la langue de scolarisation dans le cadre du cours de langue permettra à la fois l’acquisition d’une compétence de communication scolaire et celle des contenus disciplinaires.
  • Analyser et les besoins linguistiques et discursifs propres à chaque discipline en L2.

Vers un co-enseignement

  • La concertation et le coordination entre enseignants ( L1, L2, DNL) est indispensable pour trouver des convergences et des complémentarités entre les notions abordées avec les élèves.
  • Avant le début des séquences: choisir thème commun ou interdisciplinaire, définir les objectifs, sélectionner les documents pédagogiques, organiser les séquences dans le temps.
  • Pendant le déroulement des séquences: s’assurer de la complémentarité des séquences et leur mise en œuvre.
  • A la fin des séquences: bilan et modalités d’évaluation

 

 

Les présentations utilisées lors du stage

 

 

Les ressources pour structurer un EMILE

 

 

Les productions des stagiaires au cours du stage