42585e0adeacb7232d3b2cbd78b591bf--univers-explorationVous trouverez ci-après le lien vers les ressources et les contenus du stage "Univers sonores et danses au cycle 1" qui a eu lieu du 10 au 12 avril 2019 Berlin.

Il a été animé par Muriel SERRA, directrice formatrice de l'école primaire de Moscou et Isabelle MICHEL CPAIEN ZECO.

 

 

 

 

 

Contenus:

-ressources Eduscol et programmes

-mise en son d'une histoire d'album

-création d'instruments de musique et d'un sac à sons

-progression en danse PS, MS, GS

-chorale

-culture musicale

 

Lien:

Univers sonores et danses

MDP: Jazz

 

 

 

 

 

 

 

Numbers-58d189073df78c3c4ff87ced

 

 

 

 

 

Vous trouverez ci-dessous les ressources diffusées lors du stage "le nombre en maternelle" qui a eu lieu à Varsovie, animé par Isabelle MICHEL CPAIEN Berlin.

Les ressources se trouvent sur un padlet crée à cet effet dont le lien est donné ainsi que le mot de passe pour y accéder.

 

Résumé du stage:

Lors de cette formation il a été donné d'avoir un regard sur la manière d'enseigner le nombre dès la classe de PS en se basant notamment sur les recherches et les apports de Brissiaud en la matière.

L'importance de la construction du nombre chez le très jeune élève, de la décomposition des premiers nombres et des situations proposées sont au cœur de ce stage.

Contenus:

 

-la construction du nombre

-les outils pour la décomposition

-ressources mathématiques

-les apports de Brissiaud ( extraits de conférence)

-l'élaboration de situations pour les élèves

-expérimentation enclasse

-mutualisation et retours

 

Lien et MDP vers le site:

Construction du nombre au cycle 1

MDP:Brissiaud

 

 

Institut saint Dominique de Rome école partenaire de l'AEFE cherche pour la rentrée 2019/2020 PE à temps plein, habilitation ou excellente maitrise de l'anglais souhaitée.
Possibilité de détachement.
 
Rétribution selon convention collective AGIDAE du code du travail italien.
 
Envoyer CV et lettre de motivation à  : Madame ABENAVOLI Directrice des classes primaires isddir1@institutsaintdomnique.it

Vous trouverez ci-dessous les ressources diffusées lors du stage « Enseigner la géographie au cycle 3 » animés par Tiphaine JONES, EEMCP2 d’histoire-géographie sur la ZECO, professeur au Lycée français de Vienne et Guillaume DOUTE, Conseiller pédagogique de l’académie de Strasbourg, professeur au collège de Sainte-Marie aux Mines. Ce stage s'est tenu au lycée français de Vienne les 24 et 25 janvier 2019.

 

Résumé du stage :

Ce stage avait pour objectif de présenter les programmes de géographie de 2015 et de permettre une réflexion sur la construction de repères, de démarches cohérentes au sein du cycle 3, du CM1 à la 6e. A partir de la notion centrale de l’habiter, les enseignants du primaire et du secondaire ont été invités à mettre en œuvre des séances confrontant l’espace quotidien des élèves à différents outils du géographe, incluant le numérique.

Contenus du stage :

  • La géographie au cycle 3 : Un cycle cohérent

Quelle lecture du programme ?

Finalités de la géographie

Evaluer par compétences

  • Les démarches géographiques

L’évolution de l’approche géographique et le concept d’habiter

De la situation-problème à l’étude de cas

Habiter une métropole : de nouvelles problématiques

Propositions de séquences : La sortie de terrain, Enseigner la ville de demain

  • La sortie de terrain : L’exemple du Technisches museum : énergie, vie urbaine, mobilités : Comment exploiter une exposition dans le cadre des thèmes 3-CM2 : Mieux habiter et Thème 1 de 6e : La ville demain ?

Comment organiser une sortie de terrain dans une gare et/ou autour de l’école en interdegré ?

  • La tâche cartographique

Lire et faire des cartes

La cartographie numérique : Carte d’identité – My Maps, Carte sonore, Croquis – Edugéo, Plan de ville – Thinglink, Carte mentale - Coggle

  • Construire une progression de cycle 3

Les ressources à télécharger : 

Pour accéder à l'ensemble des ressources transmises par drive, vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Sitographie :

Une très belle exposition sur l’histoire de la carte avec des pistes pédagogiques : http://expositions.bnf.fr/cartes/

Des outils numériques pour :

lundi, 10 juin 2019 07:38

ZESE : Course aux nombres 2019

Voici les résultats de la finale de la course aux nombres 2019 de la ZESE.
 
Félicitations aux vainqueurs : 
 
CM1 A Bucarest (15.6)
CM2  D Bucarest (13.12)
6ème Varna (18.76)
5ème A Milan (16.91)
4ème rouge Turin (16.83)
3ème Nicosie (14.5)
 
Bravo à toutes les classes finalistes et à leurs enseignants!
 
Nous espérons vous retrouver aussi nombreux pour l'édition 2020

Vous trouverez ci-dessous les ressources diffusées lors du stage « Réforme du lycée en histoire-géographie » animé par Tiphaine JONES, EEMCP2 histoire-géographie et professeur au Lycée français de Vienne - Ce stage s'est tenu à Varsovie les 3 et 4 juin 2019.

Résumé du stage :

Ce stage avait pour objectif de présenter les enjeux de la réforme du baccalauréat et les nouveautés induites dans les programmes d’enseignement d’histoire-géographie et d’EMC du tronc commun. L’enseignement de spécialité Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques a aussi fait l’objet d’une présentation. Les enseignants de 12 établissements de la Zone Europe Centrale et Orientale ont produit des ressources lors d’ateliers de production commun.

Contenus du stage :

  • Enjeux et finalités de la réforme en histoire-géographie, capacités et méthodes, type et calendrier des évaluations
  • La géographie dans le tronc commun : quels éléments de continuité et approches nouvelles ? Axes, notions et démarches, exemples de mises en œuvre
  • Le programme d’histoiredu tronc commun : orientations, écoute active et point de passage et d’ouverture, exemples de mises en œuvre
  • Le programme d’EMC : démarches, ressources
  • Présentation de la Spécialité HGGSP : Axes et jalons, épreuves, ressources, exemples de mises en œuvre
  • Atelier de productions à partir de maquettes en histoire, en géographie. Travail sur la constitution de ressources pour l’enseignement de spécialité

Les ressources à télécharger : 

https://drive.google.com/drive/folders/11UAfneIFw6XV1A0GiKRDsiZ2rm-Hxta9?usp=sharing

 

Sitographie :

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/programmes/classes/ressources-pour-le-lycee-gt/itineraires-exemples-etudes-de-cas

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/programmes/classes/ressources-pour-le-lycee-gt/ressources-programmes-1ere-specialite-hggsp

 

 

Mission du poste :


• Enseigner et initier les élèves à la recherche documentaire : expliquer le classement des documents, utiliser des bases de données, aider dans les recherches sur Internet, aider à se repérer et à évaluer la qualité et la fiabilité de l’information.
• Responsable du 3C : Contribuer à faire du 3C un lieu calme et agréable, propice au travail et à la lecture.
• Gestion du fonds documentaire : Gestion et maitrise du fonds documentaire. Responsable de son budget, il gère les abonnements aux journaux, les achats de livres, de BD, de revues, de supports multimédias… Il gère également les manuels scolaires.
• Ouverture culturelle : Seul ou en collaboration avec l'équipe enseignante mettre en place des actions visant à favoriser l'ouverture des élèves à la culture artistique ou scientifique.
• Chargé de communication : assurer la diffusion de l'information des actions et projet réalisés au Lycée auprès des parents d'élèves et de la communauté scolaire à travers différents médias. (Facebook ; lettres d'information…).

Le Lycée français Anna de Noailles recherche un Professeur d’Histoire géographie et de Français à temps plein pour la rentrée 2019.
Missions :


– Enseignement de l’histoire Géographie en collège et lycée
– Enseignement du Français et lettres modernes en collège
– Enseignement suivant les programmes nationaux français
– L’enseignant participera aux réunions pédagogiques, formations, conseils de classes, rencontres avec les parents d’élèves

vendredi, 07 juin 2019 10:05

Stage : "Repenser sa pratique artistique"

 

Ressources du stage : 

« Repenser sa pratique artistique (éducation musicale et arts plastiques)

dans le cadre d’un PEAC Cycle 3 et Cycle 4 -Sofia : lundi 8, Mardi 9 et Mercredi 10 Avril 2019

 

Les objectifs de cette formation :

  • Plonger les stagiaires dans une démarche active et participative autour de la création artistique afin de mieux en cerner les finalités et les objectifs dans le cadre du PEAC.
  • Diversifier les démarches et les mises en œuvre à l’aide d’outils numériques en prenant en compte les enjeux d’une démarche éthique (RGPD)
  • Interroger le partenariat et l’usage d’un lieu culturel

Drive : https://drive.google.com/drive/u/2/folders/1Sh7X93ar12-aljJXj1WlYxQGJTm_wYm_

Vladimir Dimitrov

« Monsieur, on fait un Socrative demain ? »*

 

Cette petite phrase, je l’entends de plus en plus souvent en fin de cours en ce moment. Et cela alors que personne ne m’a jamais réclamé auparavant le diaporama de calcul mental ! Socrative,qu’est-ce que c’est ? C’est une interface (service gratuit disponible en ligne ou comme application sur smartphone ou tablette) qui permet de créer des sondages, des quiz et des QCM et d’obtenir les réponses des élèves en temps réel. Simple, facile à prendre en main, Socrative permet aux enseignants de faire participer leurs classes à une série d’exercices via des smartphones, ordinateurs ou tablettes.

 

Outre l’avantage de séduire mes élèves par rapport aux diaporamas, auxquels ils sont désormais habitués, l’outil me permet de proposer aisément des vrai-faux,des QCM ou autres quiz. De plus, chaque élève avance à son rythme sur son appareil (smartphone ou tablette). De nombreuses options sont à disposition du professeur. On peut insérer des images dans les questions, imposer un temps limité pour chaque question, poser les questions aléatoirement afin d’éviter que des voisins aient la même question en même temps, etc. Parmi les modes disponibles, on pourra faire répondre les élèves par équipe à l’aide du mode « Course de l'espace ». L’enseignant dispose en direct des réponses des élèves sur son propre terminal (par terminal, on entend indifféremment smartphone, ordinateur ou tablette) à l’aide du service dédié à l’enseignant.

 

En effet, si l’enseignant doit disposer d’un compte pour utiliser le service (en ligne ou grâce à l’application Socrative Teachers), l’élève ou l’étudiant doit simplement indiquer le nom de la salle (qui lui est communiqué par l’enseignant) dans l’application Socrative Students. Actuellement, la version française disponible n’est pas de très bonne facture : de nombreuses imprécisions dans la traduction rendent presque l’utilisation en anglais plus adaptée. On pourra le regretter mais gageons que cela s’améliorera bientôt.

C'est par erreur que j’ai déclenché un jour le mode « Ticket de sortie » et j’ai découvert une merveille : l’obtention d’un feedback** de chaque élève avec une trace. Je parle de trace puisque les réponses des élèves sont conservées. L’enseignant peut les consulter plus tard afin de les analyser et d’adapter au mieux l’heure de cours suivante. Les réponses portant le nom de l’élève, on peut différencier aisément. On peut également choisir de masquer les noms et analyser toutes les réponses avec la classe pour discuter du concept comme dans l’exemple ci-dessous :

Dans cette enquête finale, Socrative propose automatiquement trois questions :

Dans la question 3, l’enseignant peut poser une question courte et simple au tableau qui lui permettra de voir si une notion est maîtrisée. Par exemple : donne rla solution de 3x - 7 = 0. Ainsi, un feedback après chaque heure devient possible en moins de 5 minutes et l’analyse des réponses est beaucoup plus simple qu’avec un questionnaire papier idoine. Sans oublier la possibilité de poser une question adaptée à la séance : sur le contenu, le déroulé, ou autre.

Utiliser un smartphone ou une tablette en classe tiré du sac ?

C’est ce qu’on appelle le BYOD, autrement dit le Bring Your Own Device, à savoir l’autorisation pour les élèves d’utiliser leur propre portable ou tablette en classe. Une petite révolution qui devrait faciliter nos séances et peut-être permettre aux élèves de progresser. Pour cela, il faut convaincre les familles et notre hiérarchie. En ce qui me concerne, les parents sont ravis de voir que leurs enfants seront aussi éduqués au numérique. La direction de mon établissement, très positivement sensible à la question, a fait en sorte que le règlement intérieur autorise cette pratique jusque-là proscrite. J’avoue volontiers que le public de l’établissement (plutôt discipliné) a également permis la chose plus simplement.

 

Il est évident que de telles pratiques ne sont pas possibles partout. Pour utiliser Socrative, il faut que chaque terminal soit connecté à internet. Il est donc nécessaire de disposer d’un accès sans fil à internet dans la salle de classe, ce que tous les établissements ne permettent pas. En effet, on s’imagine mal demander aux élèves d’utiliser leur propre forfait en plus de leur propre appareil (quoiqu'ils utilisent bien leurs propres autres fournitures scolaires). Ainsi nous en venons à la seconde difficulté que l’on pourrait rencontrer ici : tous les élèves, et je pense en particulier aux jeunes élèves de sixième, ne disposent pas d’un smartphone (même si cela est de plus en plus rare). On pourra alors faire réaliser l’activité à tour de rôle en proposant une autre activité papier en parallèle comme nous pouvons le faire lors d’un travail en salle informatique.

 

Pour ma part, je me suis décidé à ne pas utiliser cette technologie en sixième. Pour les plus grandes classes, je résous le problème en mettant quelques appareils personnels à disposition des élèves qui n’auraient pas de smartphone. Je garde toujours dans mon cartable une tablette d’entrée de gamme, mon ordinateur portable ainsi que mon smartphone. Bien souvent cela suffit à couvrir les besoins d’une classe. Un argument contre l’utilisation des outils des élèves est celui de la comparaison des appareils entre les élèves. Mais ne le font-ils pas déjà en dehors des cours ? A-t-on besoin des smartphones pour comparer les moyens de l’un et les moyens de l’autre ? Je ne le crois pas. Par ailleurs, on pourrait aller jusqu’à imaginer une liste de fournitures scolaires comprenant une tablette bas de gamme à moins de 100€.

 

Mais cette génération d’élèves, bien que très équipée en terminaux mobiles, a besoin d’aide. Elle a beau avoir le smartphone quasiment greffé dans la paume de la main, elle ne maîtrise pas les outils nécessaires à une utilisation professionnelle. D’où le rôle d’éducateur au numérique, défi du 21ème siècle, que chaque enseignant doit relever à l’aide de l’institution. Je ne croyais pas trop aux vertus du BYOD mais il a pris sa place naturellement. Aujourd’hui ma pratique l’a complètement intégré. Gageons que nous pourrons tous progressivement tirer profit de ces outils et de leurs possibilités bien que la vitesse d’évolution de ces technologies soit bien supérieure à celle de l’institution.

 

Et maintenant à vos smartphones et à ceux de vos élèves !

 

NB : Pour les questions de vie privée et sécurité des données dans Socrative, on pourra se rapporter à la page suivante : https://help.socrative.com/privacy-and-security

 

*il s'agit d'une troisième version d'un article paru en version 1 sur le blog de l'auteur puis en version 2 dans PLOT, l'une des revues de l'APMEP (Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public). PLOT a été rempacé par Au Fil des Maths, la revue de l'APMEP.

 

** Le feedback, appelé également rétroaction en français, est le fait d’obtenir une information en retour de la part de quelqu’un sur son degré de perception de l’information. Dans Visible learning, John Hattie, chercheur néo-zélandais en science de l’éducation, présente ses travaux tirés des résultats d’une méta-analyse. Il dresse une liste de facteurs de réussite des apprentissages et les classe en fonction de leur efficacité. Le feedback arrive en première position. Ici, Hattie parle du feedback donné par l’enseignant à l’élève. C’est quelque chose de difficile dans une classe de 35 élèves mais le numérique facilite la démarche. Grâce à un quiz Socrative, l’élève a un feedback direct sur sa réussite ou non et l’enseignant peut expliquer également la réponse dans le quiz. Le feedback dont je parle ici est celui que l’enseignant obtient de la part de l’apprenant.