jeudi, 16 mai 2019 13:38

Skopje : Nadar en ses portraits

Le prétexte de cet album est une exposition organisée par l’Institut Français de Skopje sur des portraits du photographe Nadar.


Il s’agissait d’abord de consulter le catalogue et de choisir un portrait


et/ou


Il s’agissait d’abord/ensuite de choisir un portrait lors de la visite de l’exposition


a) Puis d’expliquer pourquoi on avait choisi l’image


b) Puis d’effectuer une recherche simple autour du personnage choisi :


 ses dates et lieux de naissance et de mort
 sa spécialité
 reproduction de l’oeuvre vue
 quelques oeuvres maîtresses avec des hyperliens pour aller y voir de plus près
 trouver une anecdote sur l’artiste et/ou une citation de l’artiste

 

Album disponible en téléchargement en pièce jointe 

En ce premier jour du printemps, l’Eurocampus de Zagreb a reçu la visite du Président de la République fédérale d’Allemagne qui a été accueilli par les deux directrices des deux établissements : une école allemande et une école française réunies sous un même toit et partageant leur quotidien ainsi que de nombreux projets pédagogiques.

Le Président Steinmeier, après avoir fait un tour dans les classes, a déjeuné à la cantine, avec les élèves. Autour de lui, ceux-ci ont pu lui parler de leurs parcours, de leurs projets et échanger sur l’Europe.

Le Président a souligné combien l’Eurocampus était un bel exemple de réconciliation.

I/ OneNote, c’est quoi ? :

La version individuelle de OneNote (Microsoft Office OneNote) est un programme de la suite Microsoft Office qui permet, en particulier, de prendre des notes manuscrites (stylet) ou tapuscrites. Il permet aussi l’insertion de textes, d’images, de sons, de captures d’écrans, de contenu sur le web, etc…. C’est l’équivalent d’un bloc-notes numérique qui donne la possibilité de stocker, de saisir et de partager différents types d’informations. Son intégration avec le cloud de Microsoft (OneDrive) permet de s’affranchir de la création de fichiers ou l’utilisation de disques de stockage.

Ce logiciel, à l’image de Google Sheets, sauvegarde les données de manière automatique lorsque l’utilisateur crée une note ou en édite une préexistante.

 

OneNote sauvegarde des données sous forme de pages, organisées en sections incluses dans des bloc-notes.

Cette interface utilisateur a été développée par Microsoft afin que l’utilisation du bloc-notes numérique puisse ressembler à l’usage d’un classeur classique au bureau. Les pages et les sections jouent le rôle d’intercalaires dans ce classeur.

 

II/ Onenote Classe Notebook et Office365:

 

Important : Avant de pouvoir utiliser OneNote class Notebook en classe, il faut s’assurer que votre établissement est abonné aux services Office365.

Office365, contrairement aux licences Office perpétuelles classiques, est un abonnement à une ou des formules proposées par Microsoft pour les particuliers, les petites et les grandes entreprises. Cela permet de louer la dernière version de Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint,…) ainsi qu’un ensemble de services Cloud (OneDrive, Skype entreprise, Exchange Online,….).

Les versions perpétuelles classiques s’installent pour une durée indéterminée, sur un ou quelques postes. La version Office365 est un abonnement mensuel ou annuel aux services cités plus haut.

 

Une fois l’établissement abonné, l’administrateur de l’établissement pourra ensuite intégrer en ligne dans la base de données Office365 tous les acteurs éducatifs (enseignants et élèves).

OneNote class Notebook est la version OneNote en ligne, adaptée pour une utilisation en classe, et qui permet à un professeur de l’utiliser avec ses élèves pour un partage de données en temps réel et la mise en place d’un cours numérique sans papier.

Voici quelques avantages de l’utilisation de OneNote Class Notebook :

 

  • Dématérialisation des cahiers papiers et donc allègement du cartable.
  • Mise en place rapide d’une classe inversée.
  • Partage facile de toutes formes de contenus numériques (didacticiels audio ou vidéo, adresses web, vidéos en ligne, pdf, ….)
  • Moins de prises de notes du cours en classe et donc possibilité d’accentuer le travail de l’élève sur les savoir-faire.
  • Communication améliorée avec les parents. Les parents ont des vies très remplies et peu de temps. Class Notebook regroupe tous les documents données en classe (vidéos, audio, sites WEB, PDF,…)
  • La possibilité d’assigner des onglets et des pages à de petits groupes d’élèves afin de collaborer.

III/ Création d’un bloc-notes sur Office365:

Important : Rappelons que ceci n’est possible que si votre établissement est abonné a Office365 !

 

  • Rendez-vous sur : https://www.office.com/?omkt=fr-FR
  • Cliquez sur « se connecter » en haut à droite de la page.
  • Rentrez votre identifiant.
  • Rentrez votre mot de passe.
  • Cliquez sur le lanceur d’applications (en haut à gauche)

  • Choisir « Class Notebook », puis « Create a class notebook »

  • Rentrer le nom du bloc-notes : ex. Maths-5eme3-2019

  • Ajouter les personnes avec qui partager le bloc-notes (enseignants et élèves)

  • Vous pouvez ensuite créer et nommer tous les intercalaires que vous voulez intégrer par défaut dans votre bloc-notes.
  • Finalisez ensuite la création du bloc-notes (ce bloc-notes Class Notebook sera ensuite accessible soit en ligne ou sur l’application OneNote installée sur votre machine (il suffira de se connecter avec vos identifiants pour synchroniser vos bloc-notes)

 

IV/ Caractéristiques d’un bloc-notes :

Il est vrai que la machine la plus adaptée pour une expérience OneNote maximale est la tablette tactile…. Il devient donc très intéressant d’utiliser ce logiciel en classe car l’outil tablette a été déployé dans beaucoup d’établissements depuis le lancement du plan pour le numérique à l’école.

Un bloc-notes (personnel ou partagé avec des élèves ou des enseignants dans OneNote Class Notebook) peut avoir la structure suivante : il est divisé en groupes de sections, qui sont ensuite divisés en sections, puis en pages, puis au final en sous-pages.

Lorsqu’il est utilisé en classe, OneNote class Notebook présente trois groupes de sections. Voici la vue d’ensemble de votre bloc-notes pour la classe :

L’espace de collaboration :

L’espace de collaboration est une section où tout le monde est actif. L’enseignant ou les élèves peuvent en modifier le contenu afin de collaborer. Il est possible de créer des espaces de collaboration pour des groupes plus réduits.

 

La bibliothèque de contenu :

Cet espace est un espace réservé à l’enseignant afin d’y insérer tous les contenus utiles pour la classe. Il peut modifier, ajouter ou supprimer du contenu. L’avantage de cette section est que chaque élève peut y accéder pour copier du contenu mais ne peut le modifier. Ceci est très important afin que chaque élève de la classe puisse avoir un contenu référence non modifié par ses camarades.

 

Le bloc-notes de l’élève :

Le bloc-notes de l’élève est un espace privé qui n’est visible que par l’élève concerné et l’enseignant. L’enseignant peut bien-sûr voir et éditer tous les bloc-notes de ses élèves. Les élèves n’ont cependant accès qu’à leurs propres bloc-notes.

V/ Références:

 

https://www.onenote.com/classnotebook

https://www.youtube.com/watch?v=zjfIMCRJUAo

https://support.office.com/fr-fr/onenote

https://www.youtube.com/watch?v=sVF90nP9qGQ

dimanche, 12 mai 2019 22:28

Stage Mise en place des PARLE

 

Le stage "Mise en place des PARLE" organisé du 13 au 15 mai 2019 à Turin a réuni des enseignants des deux degrés et un Directeur d'école.

L'enjeu de cette formation est d'aider les équipes pédagogiques à mettre en place des Parcours langues plurilingues, cohérents, progressifs et continus.

Les parcours PARLE (parcours adaptés et renforcés de langues étrangères) conçus par l’AEFE ont pour objectif de conforter qualitativement la formation linguistique des élèves, de renforcer la maîtrise d’une langue vivante étrangère autre que la langue du pays hôte. Ils peuvent être proposés en allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais, portugais, russe et vietnamien. Un passage vers une section internationale existante, une section binationale ou SELO (section européenne ou de langue orientale) est possible dans la classe de seconde.
Il s’agit de proposer aux élèves, en complément des horaires réglementaires de langues vivantes, un enseignement disciplinaire dans cette même langue, selon le principe de l’EMILE (enseignement d’une matière intégrée en langue étrangère) dans le premier degré ou d’une DNL (discipline non linguistique) dans le second degré.

 Le stage a fourni des outils méthodologiques pour analyser les parcours linguistiques actuels et envisager de nouveaux aménagements intégrant ou non des PARLE. 

Il a aussi été beaucoup question de l'EMILE : définition, mise en oeuvre, critères de réussite, points de vigilance. Les stagiaires ont produit quelques modules EMILE dans différentes langues et dans différents domaines d'apprentissage.

 

Pour accéder à toutes les ressources de la formation : Lien vers le "Padlet"

 

mercredi, 08 mai 2019 07:30

S'CAPE

Vous souhaitez créer un jeu de piste, un jeu d'évasion ou toute autre activité liée de près ou de loin à l'univers des désormais fameux escape games?

Voici un site incontournable pour trouver tout ce dont vous aurez besoin. Il s'appelle S'CAPE.

 

Vous y trouverez tout d'abord des exemples de jeux que des enseignants ont proposé à leurs élèves en classe. 

Ils sont classés par thème ou par niveau (maternelle, élémentaire, secondaire). 

  • 42585e0adeacb7232d3b2cbd78b591bf--univers-exploration
  • Numbers-58d189073df78c3c4ff87ced
  • Capture-decran-2019-05-08-a-093428
  • Capture-decran-2019-05-08-a-094653
  • Capture-decran-2019-05-08-a-094555
  • Capture-decran-2019-05-08-a-094524
  • Capture-decran-2019-05-08-a-093455

Vous trouverez ensuite des ressources numériques ou conventionnelles pour créer chacun des étapes de votre jeu de piste. 

Vous pourrez trouverez par exemple: 

Des minuteurs et autres compte à rebours. 

Des générateurs de toutes sortes d'objets utiles pour construire vos énigmes: codeurs polychromatiques, générateurs de messages secrets...

Des outils permettant de créer de faux documents: faux billets d'avion, faux SMS, fausse carte d'identité, fausse carte d'identité...

 

Vous trouverez également des tutoriels pour vous permettre de prendre en main des outils comme Genially ou Mirage Make pour créer des énigmes numériques. 

 

Bref, une mine d'or pour tous ceux qui souhaitent préparer au mieux un jeu d'évasion ou de piste. 

Voilà le lien vers le site. 

Voilà également le compte Twitter animé par l'équipe de S'CAPE

 

 

jeudi, 02 mai 2019 09:00

Arduino, par où commencer ?

Arduino, par où commencer ?

Utilisation d’un microcontrôleur en Physique-Chimie (Collège et Lycée)

 

Arduino en classe 

Les cartes Arduino sont très prisées des bricoleurs adeptes du DIY (Do It Yourself), mais elles constituent aussi un bon moyen de s’initier à l’électronique et à la programmation.

Elles sont entrées dans les collèges en cours de Technologie, mais on les utilise maintenant aussi en Sciences Physiques, au Collège comme au Lycée. Le programme d’Enseignement Scientifique prévoir la réalisation d’un projet sur 12 heures utilisant un microcontrôleur. La banque 2018 des sujets d’ECE comportait pour la première fois deux sujets utilisant Arduino, et on en trouve quatre en 2019. Ce n’est qu’un début, car les programmes de Lycée qui entrent en vigueur à la rentrée 2019 mentionnent explicitement des activités utilisant un microcontrôleur…

 

Que faire avec un microcontrôleur ?

Un microcontrôleur dispose de plusieurs entrées, qui permettent de lire des tensions issues de tous types de capteurs : photorésistance, CTN, récepteur d’ultrasons... Il y a également plusieurs sorties, dont on peut faire varier le niveau au cours du temps, permettant la commande d’une DEL, d’un moteur, d’un haut-parleur...). L’interaction entre les composants dans un circuit classique d’électronique classique demande une compréhension des concepts d’électricité et du fonctionnement des composants électroniques bien au-delà de ce qui est visé par les programmes. Avec Arduino, la carte peut communiquer par un port USB avec un ordinateur. On peut alors programmer le niveau des sorties, par une interface logicielle, ce qui permet d’envisager très simplement et rapidement un grand nombre d’applications pratiques, notamment en domotique : éclairage automatique, arrosage automatique, alarmes, passage à niveau, réalisation d’un thermomètre avec affichage « analogique » (aiguille), mesure de distance avec des ultrasons, pilotage d’un robot… Les possibilités sont infinies !

Les premiers pas avec Arduino : faire clignoter une LED :

 

Comment s’équiper pour la classe ?

Le premier choix concerne évidemment le microcontrôleur lui-même. La carte la plus courante est l’Arduino Uno (la révision R3 est la dernière en date). Elle possède 6 entrées pour des capteurs analogiques (codage sur 10 bits), et 14 entrées/sorties numériques : c’est largement suffisant pour les utilisations en TP, ou pour le projet qui doit être mené en Enseignement Scientifique en Première. Il existe d’autres microcontrôleurs qui pourraient être utilisés en classe, mais l’Arduino Uno sera probablement la plus répandue.

L’Arduino Uno « originale » est assemblée en Italie, et se trouve notamment sur le site officiel store.arduino.cc pour 20 euros. Il existe une myriade de clones, produits hors d’Europe, qu’on peut trouver pour une dizaine d’euros. Si vous faites ce choix, attention de vous assurer que le brochage n’est pas trop différent de la carte originale, notamment pour avoir la possibilité d’utiliser des « shield » par la suite (voir ci-dessous).

La « vraie » Arduino Uno :