Prague: Histoire de voir (et entendre autrement) mon voisinage.

7 novembre 2016

Cette action consiste à mettre en place une mobilisation d’équipe de professeurs et instituteurs  sur des activités inhabituelles d’explorations du voisinage immédiat de l’établissement et ses potentialités d’exploitations.

Exposer  des travaux à caractère artistique, individuels et collectifs, d’élèves de degré différent dans un même espace commun au lycée et en dehors du lycée avec un vernissage ouvert aux classes, aux parents et aux collègues. (Exposition d’école en juin).

1/« Pillez les traces de mon voisinage » Il s’agit de renforcer le regard immédiat par une attention accrue pour le détail rapproché, la curiosité sur le voisinage immédiat de l’école et en exploiter le potentiel avec des activités créatives variées aidant à vivre autrement les rues et espaces environnants par « la récolte » de traces, par la production de photos immédiates des appareils polaroid, par le croquis rapide ou l’aquarelle de petits formats, par l’appareil photo argentique ancien à visée verticale, l’enregistreur et le micro sur perche, la camera lomographique, le sténopé...

2/ choisir un « arbre à voeux » dans la rue du voisinage,

3/ réaliser des séries de « cartes postales » sur un parcours aléatoire aux directions tirées au dé dans les environs de l'école et les envoyer,

4/ une création à partir d' une exploration de la rue racontée par le dessin, la photo pour en faire le livre objet ayant pour décors: le zoo « la station des sciences naturelles » du coin de la rue, le musée des arts populaires du parc à deux­ pas de l’école, la « station service » au nom des explorateurs Hanzelka et Zikmund, le libraire de cartes postales anciennes, la vitrine impossible, la forme des boites aux lettres , les courbes des portes …