L'AEFE en europe 

Le portail des établissements d'enseignement français en Europe propose un large espace d'information et de communication aux écoles et lycées français de 3 zones de mutualisation du réseau AEFE.

Ces zones sont composées de la

  • zone d'Europe du nord ouest et scandinave
  • zone d'Europe centrale et orientale
  • zone d'Europe du sud est

Recouvrant ainsi, en 2016-2017, pas moins de 93 établissements :

  • 22 établissements en gestion directe ;
  • 32 établissements conventionnés avec l’AEFE ;
  • 39 établissements homologués partenaires.

Ces établissements sont répartis dans 37 pays où sont parlées environ 31 langues.

Albanie - Allemagne -  Arménie - Autriche - Azerbaïdjan - Belgique - Bosnie - Bulgarie - Chypre - Croatie - Danemark - Estonie - Finlande - Géorgie - Grèce - Hongrie - Irlande - Israël - Italie - Jérusalem - Lettonie - Lituanie - Luxembourg - Norvège - Pays-Bas - Pologne - République tchèque - Roumanie - Royaume Uni -  Russie - Slovaquie - Serbie - Slovénie - Suède - Suisse - Turquie - Ukraine

 

La rentrée de septembre 2015 se sont 46989 élèves qui sont scolarisés de la maternelle à terminale dans les niveaux homologués de ces écoles et lycées français. 

Ce portail européen a pour ambition de proposer aux établissements une véritable plate-forme de services de proximité en totale complémentarité des outils développés par les services centraux de l’AEFE.

 

Ce portail qui permet d'accéder au site de chacune des zones de mutualisation concernée vise à mettre en valeur la diversité et le dynamisme des établissements avec des cartes interactives présentant les établissements, une lisibilité accrue des projets des différentes communautés éducatives et les pages d'actualités conviviales. Au-delà de la mise en avant de la richesse de la vie de ces établissements, cet outil veut être un outil de pilotage pédagogique pour l’ensemble des niveaux d'enseignement.

Il propose ainsi des espaces fonctionnels sous l'autorité des inspecteurs de l'éducation nationale en résidence à Rome, Berlin, Londres et Prague.

Ces espaces accompagnent concrètement sur le terrain la politique du Ministère de l'éducation nationale et de l’AEFE et permettront la mise à disposition et le partage de ressources.

Au-delà du public et de ressources pour les enseignants, cet outil est également à la disposition des équipes de direction, visant ainsi également à soutenir la gouvernance de nos établissements.

Aussi, les espaces de pilotage réservé aux personnels d'encadrement permettront le partage d'informations et d’outils et une généralisation des listes de discussion entre les différentes équipes.

Un espace « emploi » très lisible pour le recrutement des futurs personnels dans le réseau s’inscrira également dans cette perspective.

Ce nouvel outil mis à la disposition des équipes est perfectible et d'autres ressources viendront progressivement en étoffer le contenu.

L'AEFE dans le Monde :

L'AEFE est l'opérateur public qui, sous la tutelle du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, coordonne le réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger, communément appelés « lycées français ». Ce réseau est constitué de près de 500 établissements scolaires homologués dont la liste est fixée par un arrêté annuel conjoint du ministre de l’Éducation nationale et du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères. Ce réseau scolaire unique au monde, présent dans 137 pays, représente un atout et un levier pour l’influence de la France.

L’éducation : un enjeu majeur

La France est le pays qui dispose du plus important réseau scolaire au-delà de ses frontières. Ce réseau accompagne la mobilité croissante des familles françaises à l’international. Il est aussi un instrument de rayonnement grâce à l’accueil d’élèves de nationalités étrangères (60 % des effectifs). Il remplit ainsi une mission de scolarisation des enfants des familles françaises établies hors de France et de formation d’une partie de la jeunesse de 137 pays.

Par cette double mission, le réseau scolaire participe à l’image, à la présence et à l’influence de la France dans le monde et porte, partout, les valeurs universelles humanistes qui sont le fondement de son modèle républicain.

Un réseau scolaire attractif au développement raisonné

Depuis 20 ans, ce réseau a enregistré une augmentation de plus de 50 % de ses effectifs. Signe de la qualité de l’offre d’enseignement, ce développement doit aussi répondre au défi de l’équilibre financier.

La France est le seul pays qui ait fait le choix de se doter d’un dispositif d’enseignement à l’étranger de cette ampleur et financé pour une part importante par des fonds publics, l’autre partie du financement provenant du paiement par les familles de frais de scolarité.

La participation de l’État au financement du réseau d’enseignement français à l’étranger repose sur l’octroi par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de deux subventions répondant à la mission « action extérieure de la France » :

  • L’action « diplomatie culturelle et d’influence » du programme 185 pour un montant de 402 millions d'euros (donnée de 2015) pour financer l’activité des établissements.
  • L’action « Français à l’étranger » du programme 151 pour un montant de 106,5 millions d'euros (donnée de 2015) pour financer les bourses scolaires à destination d’élèves français.

La reconnaissance du rôle central du réseau scolaire à l’étranger en faveur du rayonnement extérieur de la France se traduit par le maintien de ressources importantes dont l’emploi est toujours optimisé. La rationalisation des moyens dont dispose l’AEFE et la modernisation constante du pilotage du réseau constituent pour l’Agence des défis permanents.

 

Le site internet de l'EAFE le monde 

https://www.aefe.fr/

lundi, 25 mars 2019 12:12

TwittClasse

Créer et exploiter sa Twittclasse c’est détourner les réseaux sociaux au profit des apprentissages des élèves. Ils apportent une réelle motivation pour communiquer et ancrer les écrits des élèves dans la réalité. 

 

la TwittClasse est un nouvel usage dans les pratiques pédagogiques scolaires :
Utiliser le réseau social Twitter pour apprendre aux élèves à utiliser l’écriture.

 

 

 

 

 

 

1. Pourquoi utiliser Twitter en classe ?

2. Quelques dispositifs :

 

3. Une proposition de progression sur l’année :

https://view.genial.ly/5b8f90ab689a8d09a0f7b5a6/tada-20182019

4.Des ressources

http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/apprendre/twitter-usages-pedapgogiques.pdf

https://padlet.com/daux_delphine/cwxtxxs06u52

http://www.tablettesetpirouettes.com/twitter-en-classe-pourquoi-comment/

https://classetice.fr/spip.php?rubrique38&lang=fr

 

Ville Etablissement  Classes
Ankara @LCDGAnkara          
Athènes  @LFHAthenes          
Florence @hugoflorence          
Istanbul   @GsaLoti @GsdLoti       
Rome @LFChateaubriand @ChatoMs2 @Civit19   @gschato @ChatoGs1  @chatocm11
Rome @InstitutRome           
Zagreb @FISZ_Zagreb @MaternelleZG        
Naples   @naples_ms        
Skopje @skopje_efis          
Nicosie @EFCNicosie          
             
ZESE @IEN_ZESE           

 

Leximage

Une application simple d’utilisation permettant de créer des imagiers sonores.

Elle génère ensuite seule trois types de jeux  pour rebrasser le lexique.  

Idéal pour travailler le langage en cycle 1, les langues vivantes en cycles 2 et 3 mais également la lecture (3e jeu) en cycle 2.

 

Equipement nécessaire à l’utilisation de l’outil :

ipad, android.

Prix : gratuit 


Avec  Leximage, vous pouvez créer facilement des imagiers sonores qui permettent aux élèves en autonomie de rebrasser le lexique déjà étudié en classe.

Il faut au minimum 5 images et vous enregistrer le son directement dans l’application.

L’application génère ensuite trois jeux, en plus de l’imagier :

- associer un son à une image

- associer une image à un son

- écrire le mot (d’après l’image et le son)

 

Exemple d’imagiers possibles :

  • Lexique d’un thème ou d’un album
  • Personnages d’un album
  • Les actions en motricité à partir des photos prises lors des séances
  • Identifier un moment d’une histoire
  • La compréhension fine avec des images proches (il joue, elle joue...)

Cette application a l’avantage de pouvoir être utilisée hors-ligne, pas besoin de wifi une fois les images dans l’appareil.

Les  imagiers ainsi construits peuvent ensuite être exportés, ce qui permet de les installer sur plusieurs appareils.

L’application est disponible sur IOS (ipad, iphone) et android.

Lien vers le site officiel (où vous pouvez télécharger l’application) : https://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/leximage/

Le témoignage d’une enseignante de maternelle : https://lewebpedagogique.com/maternellesmonique/2019/02/01/leximage/

 

Contact de la personne référente :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les quatre classes de CE2 du lycée français Anna de Noailles travaillent sur un projet « La flûte enchantée » depuis le début du mois de mars dans le cadre du PEAC.

 

Fréquenter (Rencontres) 

Dans un premier temps, ils ont rencontré, au sein de l’établissement deux interprètes de l’opéra qui ont pu répondre à leurs questions et donner à entendre quelques extraits de l’opéra.

 

Pratiquer (Pratiques)

Les élèves, en classe,  se sont appropriés l’histoire grâce à des albums et à des dessins animés qui reprennent et/ou adaptent le thème du célèbre opéra de Mozart. *Les élèves ont appris les paroles en français, puis en allemand  de deux chants emblématiques de cette œuvre : « Les Clochettes » et «  Papageno ». La professeure de musique et le directeur de l’école ont entraîné les élèves à la maîtrise de ces deux chants sous la houlette des enseignantes des classes qui ont assuré la mémorisation des paroles.

 

S'approprier (connaissances) 

Les élèves et les enseignantes ont ensuite pu visiter l’opéra, les coulisses et assister à une répétition de « La flûte enchantée ».

Le samedi et le dimanche qui ont suivi, les parents et les enfants ont été invités à la représentation de l’opéra.

Ressources du stage "Enseigner la résolution de problèmes et le calcul mental au quotidien" au C2. (Bucarest du 25 au 27 mars 2019).

Deux textes officiels, parus le 26 avril 2018, rappellent l'enjeu majeur de l'enseignement de la résolution de problèmes et du calcul pour la maitrise des principaux éléments de mathématiques. 

Liens vers ces deux textes officiels

L'objectif de cette formation est de revenir sur ces deux domaines pour : 

- en cerner les enjeux, les objectifs

- présenter des exemples de démarches à mettre en oeuvre : entrée par le jeu, par la ritualisation d'activités

- échanger sur l'intérêt et les limites d'approches théoriques comme la catégorisation de Vergnaud, la méthode de Singapour

- définir les différentes modalités de calcul : mental, en ligne, posé.

- s'approprier des repères de progressivité dans ces deux domaines.

- analyser et créer des outils pédagogiques.

 

Les ressources du stage sont accessibles : 

- sur un mur de ressources (Padlet) (Accessible à tous) : Lien vers le padlet

- dans un dossier Drive (dossier partagé avec les stagiaires) : Lien vers le dossier Google Drive

 

samedi, 23 mars 2019 19:14

Blog et ENT

LeWebPédagogique : www.lewebpedagogique.com

 

WebPédago : https://www.webpedago.com/

A défaut d’ENT, le site du WebPédago constitue une alternative intéressante pour :

  • créer ses cours/exercices
  • les partager avec ses élèves (grâce à un code)
  • consulter/télécharger les copies des élèves

Les plus :

  • Les données sont protégées.
  • Aucune donnée élève n'est stockée.
  • Service est gratuit et sans publicité.
vendredi, 22 mars 2019 16:23

Le petit bureau

Il s'agit d'un service gratuit proposé sur le site monecole.fr.

Cela permet de créer un bureau d'ordinateur de classe pour que les élèves puissent, en se connectant, accéder aux sites utilisés ou identifiés, depuis un ordinateur de l'école ou depuis la maison.

Les liens peuvent aussi pointer vers des documents ou dossiers hébergés sur un cloud pour en permettre l'accès aux élèves (résumés, leçons, ...).

De plus, des widgets peuvent être activés et il est alors possible de noter les devoirs à faire à la maison, de faire apparaître les temps forts de la classe dans l'agenda, de faire apparaître la météo, de partager une vidéo. Un widget présente un lieu dans le monde et invite à la curiosité quand un autre présente une œuvre et invite à donner son avis.

D'autres widgets sont en cours de développement et devraient être prochainement proposés.

Le moteur de recherche Qwant Junior est intégré.

Il est aussi possible de créer un bureau enseignant pour retrouver ses favoris et l’accès aux widgets (pour écrire les devoirs par exemple).

Pour celles et ceux qui utilisent déjà rallye-lecture.fr ou matheros.fr (calcul mental), c’est un identifiant unique qui est utilisé (une connexion pour la classe puis une identification individuelle).

Et parce que ce sont encore les utilisateurs qui en parlent le mieux, voici l’avis d’élèves de CM2.

suivant ce lienDu 18 au 20 mars 2019, s'est tenu, à l'Ecole Française de Belgrade (EFB), le stage intitulé "Sciences: Enseigner autrement par la différenciation pédagogique (C4/Lycée)" co-animé par Lionel Bernard, EEMCP2 en physique et chimie à Athènes et Philippe Massonnaud, EEMCP2 en mathématiques à Belgrade.

Coopération fructueuse et bonne humeur ont été favorables à des échanges constructifs sur les points suivants :

Les présentations, ressources et activités proposées sont disponibles en suivant ce lien

Le forum est un outil classique du web mais il n'en garde pas moins un potentiel pédagogique intéressant.

Voici une piste d'exploitation et un aperçu des plus-values apportées par rapport au papier.


J'aime bien recourir à cet outil lorsque je donne de courtes taches de rédaction à faire à la maison visant à réemployer ce qui fut étudié en cours.

Dans la mesure où sur le forum, les élèves voient ce que les autres ont écrit, il ne faudrait pas que certains se contentent de recopier ce que les premiers ont rédigé.

En d'autres termes ça ne concerne pas des écrits tels que : résumé, compte rendu ou synthèse, pour lesquels un contenu similaire est attendu. 

Il doit s'agir de taches d'écriture dont le contenu sera différent pour chacun. Par exemple :

  • récit court,
  • expérience,
  • témoignage,
  • point de vue argumenté,
  • réaction personnelle,
  • proposition,
  • appel...

Mais alors, quels bénéfices par rapport à la même tache effectuée dans le cahier?

  1. Les productions sont globalement de meilleure qualité, faites plus sérieusement, je l'ai constaté à diverses reprises. Entre autre parce qu'elles sont visibles de tous et pourront être projetées en classe. En tout cas je remarque bien moins de textes faits à la va-vite comme il m'arrive d'en voir régulièrement lorsque c'est fait hors du regard des pairs, dans le cahier.

  2. Les élèves en difficulté peuvent s'inspirer de ce qu'ont fait les autres. Plus généralement, la vision des textes des uns et des autres peut donner des idées.

  3. Les élèves seront motivés par un forum qui permet de commenter spontanément les productions déposées par les camarades.

  4. Cette possibilité de commentaires pourra aussi être exploitée pédagogiquement par l'enseignant dans un deuxième temps (demander à chaque élève de commenter une production en spécifiant le type de commentaire attendu).

  5. Ces productions pourront être projetées en classe et cela présente deux avantages :

  • Un élève à qui l'on demande de lire son texte sera bien mieux compris des autres qui peuvent le voir et le lire en même temps (or combien de fois perd-on l'attention du groupe lorsque la lecture manque de clarté ou que la voix ne porte pas ?)

  • L'enseignant pourra s'appuyer sur certaines productions projetées pour faire observer et réfléchir le groupe sur les aspects textuels travaillés (liguistiques, discursifs, contenus, etc).

 

Extrait de production en anglais sur le thème Me and Pocket Money en 4eme

"I spend my pocket money on clothes , books and decoration objects for my room . I get 10 euros per week.

In order to earn pocket money I sometimes do cat-sitting for my neighbours when they are on holiday. They pay me 10 euros per day.

Normally , I prefer to save money every week so that I can buy something bigger when I want it.

I could make more pocket money by doing baby sitting . If I had lot of pocket money , I would buy a stereo system."

 

Extrait de production en anglais sur le thème A Summer Camp Experience en 4eme

"Today was  probably the best day of my life, even if I was sick as a parrot.

I tried for the first time skydiving . I have never done something like this . We ( my friend Kylie, Josie, Betty and I) went in a little plane that took us 4 miles  in the air, and then we had to jump!! I was soooo scared to jump alone so I did it with Josie, and the first seconds it was very scary but then it was extraordinarily funny, we had much fun.

And I saw a Kiwi, I've NEVER seen a baby kiwi! He was extremely fluffy and so sweet we named him Archie.

And this wasn't even the best part of the day, because  in the afternoon I met someone , his name is Joey and he is sooo nice.

Bye"

 

Quel forum choisir?

Pour ma part j'utilise celui de notre ENT, ce qui facilite l'accès pour les élèves. Sinon, de nombreuses interfaces de blogs comme Wordpress intègrent aussi des forums.

Quelques critères à prendre en compte:

  • clarté des intitulés du forum
  • lignes d'écriture pas trop serrées
  • insertion de réponses sur 2 niveaux au mieux, 1 niveau au moins
  • insertion d'emoticons
  • insertion d'images
  • mise en forme basique du texte (gras, italique)
  • pouvoir surligner peut être aussi intéressant pour l'enseignant.

La question des droits

Rappelez-vous que toute production d'élève, même en accès privé, requiert l'autorisation des responsables légaux.